Groupes d'Analyses de Pratiques [G.A.P]

En fonction des situations exposées par les participants, le superviseur-animateur fait appel à des pratiques favorisant la libération des potentiels et des compétences en sommeil. Par un questionnement approprié et ses apports il permet de transformer la vision du problème en alternatives nouvelles, de sortir du cadre conventionnel, d’explorer d’autres pistes que celles habituellement empruntées, de passer dans une systémie tournée vers la solution plutôt que le problème. Très utilisé dans les EHPAD, les Etablissements de Santé, le secteur Public et depuis quelques années dans les entreprises. Le processus G.A.P mis en place est efficace dès la première séance. Il permet de libérer les émotions, la parole et d'ouvrir le champ des possibles.

Un groupe de professionnels de 5 à 8 pairs se réunit régulièrement pour analyser des situations professionnelles rencontrées dans leur pratique à partir des problèmes soulevés ou de questions identifiées.

Une posture réflexive est alors adoptée, permettant d’établir une liaison entre savoirs et actions afin d’intégrer les savoirs dans la pratique professionnelle.

La « pratique réflexive » amène le professionnel à réfléchir sur sa pratique de manière critique et constructive tout en créant des liens avec les connaissances pour analyser l’action pendant qu’elle se déroule ou après qu’elle se soit déroulée.

L’organisation et le contenu de ces séances sont souvent extrêmement variés mais le processus suivi par le superviseur est quand à lui expliqué et suivi. Il permet d'avoir un cadre déontologique et éthique garantissant aux participants respect et confidentialité de ce qui est dit en séance.

L'animateur joue alors un rôle de gardien de la méthode, de facilitateur, d'organisateur, parfois même de mémoire du groupe et non d'apporteur de solutions. C'est un professionnel de la régulation de groupe.

En fonction des situations exposées, l’animateur fait appel à des pratiques favorisant la libération des potentiels et des compétences en sommeil. Par un questionnement approprié et ses apports il permet de transformer la vision du problème en alternatives nouvelles, de sortir du cadre conventionnel, d’explorer d’autres pistes que celles habituellement empruntées, de passer dans une systémie tournée vers la solution plutôt que le problème.

Nathalie Moncla pratique la G.E.P dans le domaine de la Santé, des Ressources Humaines et dans les Entreprises depuis 2007.

Prix : à partir de 160 € HT par personne / par séance pour un groupe de 4 personnes. A partir de 190 € HT par personne / par séance pour un groupe de 6 personnes.

Durée : 4h.

Public visé : professionnels des métiers de l'accompagnement : Coach, DRH, psychothérapeute, médecin, infirmier, psychologue, manager, etc.

phone keyboard_arrow_up